Enfant génie?

Qu’est-ce qu’une douance?

La douance, ou le haut potentiel, référait historiquement uniquement à un quotient intellectuel (QI), habituellement de 130 et plus (1). Aujourd’hui, il est admis de considérer l’existence de plusieurs profils de douance, répondant ainsi aux différentes habiletés de l’intelligence et aux différents facteurs pouvant y participer. Parmi les modèles explicatifs de la douance, Renzulli (2005), par exemple, propose un modèle à trois facteurs impliquant la créativité, les aptitudes et l’engagement dans l’expression de la douance. La douance est donc un concept qui peut varier selon l’époque et la culture (2). Françoys Gagné (2003) propose qu’une personne surdouée doit montrer des aptitudes remarquables dans au moins un domaine d’habileté situant l’individu au moins parmi les 10% supérieurs de son âge. Un enfant ou un adulte surdoué se distingue donc significativement de la norme. Selon Olivier Revol, spécialiste français de la douance (3), il y aurait deux profils d’individu doué. Soit ceux ayant un profil homogène qui ne représente pas ou peu de difficulté d’adaptation dans son environnement, et ceux montrant un profil hétérogène qui peut, quant à lui, vivre une grande divergence entre ses grandes forces et des difficultés importantes comme des troubles d’apprentissage ou moteurs. Puisque le développement mental et neurologique de l’enfant surdoué ne suit pas celui des enfants de son âge, cela peut entraîner un décalage avec son environnement (1). L’enfant peut ainsi se retrouver en échec scolaire et isolé, malgré une intelligence supérieure. 

Symptômes fréquents

•Enfant curieux

•Grand sens de l’humour

•Hypersensibilité

•Remise en question des grandes idées de sociétés

•Développement précoce du langage

•Solitaire

•Mémoire exceptionnelle

•Intérêt poussé et précoce dans un domaine en particulier

•Créatif

•Difficulté à suivre certaines règles

•Énergie sans fin

•Grande attention soutenue

•Entre 10% et 30% des enfants surdouées auraient un trouble d’apprentissage (8)

Évaluation et intervention

L’évaluation de la douance se fera dans la mesure où l’enfant ou l’adulte vivra des difficultés d’adaptation à l’école, à la maison, avec ses amis ou au travail. Le neuropsychologue évaluera tout d’abord le QI, soit le potentiel intellectuel. Il considérera cependant avec attention l’historique développemental et familial. La motivation, la créativité ainsi que le profil cognitif seront évalués. Le neuropsychologue s’assurera également d’investiguer la présence ou non d’un trouble associé comme la dyslexie ou le TDA/H afin de pouvoir offrir le meilleur diagnostic à l’individu et ainsi lui permettre d’obtenir les adaptations nécessaires.

Références 

1. Doucet, Carine. Douance. Dépister, comprendre et accompagner. AQNP. [En ligne] [Citation : 14 Avril 2020.]

2. Richard, J. F. Douance et talents à l'école. Ordre des psychologues du Québec. [En ligne] 2017.

3. AQD. Douance. [En ligne] 2019.

  • Dr Raby Bouras
  • À propos de l'auteur

    Dr Raby Bouras, Ph. D. est neuropsychologue clinicien, membre de l’Ordre des psychologues du Québec depuis 2007, et de l’Association québécoise des neuropsychologues (AQNP) depuis sa création.

Suivez-nous pour rester à l'affût du monde de la psychologie

Mesure de sécurité pour prévenir le Covid 19