Pas facile lire/écrire!

Qu’est-ce que la dyslexie/dysorthographie?

La dyslexie avec ou sans dysorthographie est un trouble d’apprentissage neurodéveloppemental spécifique à la lecture ou à l’écriture. Les déficits ne peuvent pas être expliqués par une autre atteinte cognitive. À l’heure actuelle, il est convenu de parler de 3 types de dyslexie soit la dyslexie phonologique (aussi appelée d’assemblage), la dyslexie lexicale (aussi appelé d’adressage) et la dyslexie mixte. La dyslexie est le trouble d’apprentissage le plus connu et le plus fréquent. Les données statistiques les plus récentes provenant principalement de pays anglophones, mentionnent qu’entre 2,3% à 12% de la population souffrirait de ce trouble. La dyslexie phonologique est de loin la plus fréquente (près de 67% des cas). La dyslexie lexicale ne représenterait que 10% des diagnostics alors que la forme mixte représente 23%. Les garçons seraient 2 à 3 fois plus atteints de ce trouble que les filles (1). 

La dysorthographie est un trouble spécifique de l’orthographe, qui accompagne souvent la dyslexie. Le dysfonctionnement cognitif à la base des deux troubles est probablement commun. Dans la dysorthographie, l’orthographe des mots est très déficitaire (1).  

Symptômes fréquents

  • Confusion des sons
  • Difficulté de l’apprentissage des lettres
  • Inversion de l’ordre des lettres
  • Difficultés à lire les mots rares
  • Lit un mot plus fréquent plutôt que le mot réellement écrit
  • Lecture par syllabe
  • Lecture et écriture lentes
  • Écriture au son
  • Confusion des sons
  • Retard important de la lecture et de l’écriture

Évaluation et intervention

Il est important de bien déterminer la cause du trouble afin d’éliminer une difficulté secondaire à un autre déficit. C’est donc par une évaluation neuropsychologique exhaustive considérant les différents aspects, qu’un diagnostic juste et pertinent pourra être posé. Il sera alors possible de déterminer s’il s’agit d’un trouble d’apprentissage spécifique ou de difficulté liées par exemple à un TDA/H ou à un trouble développemental du langage. Suite à quoi, une intervention précise et adéquate pourra être recommandée. 

Les interventions pour la dyslexie/dysorthographie peuvent inclure un suivi en orthopédagogie ou en orthophonie. Afin de pallier les difficultés du trouble, des adaptations peuvent également être mises en place tant à l’école qu’au travail. Celles-ci impliquent, en plus d’aide en orthopédagogie, l’utilisation de support technologique comme l’ordinateur, logiciel de correction, ou synthétiseurs vocaux. Les patients peuvent également avoir accès à des outils spécifiques comme des dictionnaires spécialisés.

Références 

1. INSTITUTTA. [En ligne] https://www.institutta.com/.

  • Dr Raby Bouras
  • À propos de l'auteur

    Dr Raby Bouras, Ph. D. est neuropsychologue clinicien, membre de l’Ordre des psychologues du Québec depuis 2007, et de l’Association québécoise des neuropsychologues (AQNP) depuis sa création.

Suivez-nous pour rester à l'affût du monde de la psychologie

Mesure de sécurité pour prévenir le Covid 19